lundi 22 janvier 2007

Lumières



Le rôle de tout être humain, c'est de faire la preuve que le monde n'est pas sans raison.

"L'enfer, c'est les autres", écrivait Sartre. Je suis intimement convaincu du contraire. L'enfer, c'est soi-même coupé des autres.

Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres.

Avoir souffert rend tellement plus perméable à la souffrance des autres.

Dieu n'est pas dans le ciel, il est dans le pauvre type qui te parle en ce moment. Le Christ est incarné dans ce voyou, ce voleur, ce menteur. La gloire de Dieu est incarnée en toi qui lis, en moi qui parle.

Tout homme porte en lui comme en creux, comme la marque de Dieu, une soif d'amour illimité.

C'est tellement complexe un homme et, jusqu'au dernier instant, tellement inachevé.

Dans la mort, il y a beaucoup plus de rencontres que de séparations.

Henri Grouès, dit l’abbé Pierre

2 commentaires:

engelbrecht a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
engelbrecht a dit…

"La vie, c'est un peu de temps donné à des libertés pour, si tu veux, apprendre à aimer"